Piqueter des joints ciments

Bonjour à tous !
Alors voilà je viens d’acheter une maison en haute Vienne, datant probalement d’avant 1800, il s’agit d’une maison en pierre froide (granit) elle a subit un certain nombre de modifications inadaptées avec notamment :

  • joints ciments à l’intérieur sur les murs en pierre apparente ou crépis en plâtre et ciment, et pour couronner le tout sur les façades externes nord et ouest le mur est enduit sur 1 mètre de notre cher enduit ciment^^
    Je souhaite libéré le mur de ces enduits, afin qu’il puisse commencer à sécher. Pour cela il me faut un burineur, mais je ne sais pas trop quelle puissance de frappe choisir pour un enduit ciment? j’aimerai éviter d’acheter une machine pour rien, car pas assez puissante finalement, mais en même temps j’ai du pain sur la planche et n’ai pas des bras de camionneurs alors les burineurs de 10J pesant 8 kg me donnent des courbatures d’avance.
    J’ai repéré un burineur bosch de 880 W et 3Joules.( Perforateur Bosch Professional SDS-Plus GBH 2-28 F).
    pensez vous que cela sera suffisant pour de l’enduit et du joint ciment?
    Il y 'a sinon les burineus à air comprimé, mais je ne trouve pas de compresseurs à moins de 500 euros…
    J’apprécierai grandement vos retours d’expérience!
    Merci :))

Bonjour Chloé,

Oui le poids est le critère de choix pour les travaux intesifs de purge d’enduit et rejointoiement.
Dans un perforateur-burineur, la puissance est secondaire, souvent compensée par la cadence.
Il vaut mieux moins puissant pour éviter les risques de descellement, ou d’altération des matériaux.
Préférez un burineur qu’un perforateur burineur moins robuste puisque proposant la rotation ; Ce choix dépend aussi du budget et d’éventuelles autres applications de perçage dans votre projet…
Regardez du coté de ces références :
SPIT 332
MAKITA HK1820
BOSH GSH3

1 « J'aime »

Bonjour Jean Patrick, merci beaucoup pour ces références!

1 « J'aime »

Bonjour et bon courage
Recherches aussi dans ton secteur de l’aide si tu déclares un chantier participatif.
Au plaisir

1 « J'aime »

Et que penses tu des burineurs pneumatiques? C’est beaucoup plus léger et finalement il n’y pas beaucoup de différence niveau prix à l’achat.

Je pense qu’en matière d’outillage pneumatique on trouve tout et n’importe quoi.
Je pense que le pneumatique est très intéressant en rapport qualité/durabilité/prix si l’on bascule totalement en tout pneumatique et que l’on y consacre quand même un budget significatif (couple compresseur/outillage) ; le compresseur est primordiale et doit être dimensionné correctement selon les outils utilisés (puissance ET capacité réservoir), sous peine d’être handicapé par l’intermittence de fonctionnement à pleine puissance.

J’en profite pour poser une remarque à l’attention de tous les lecteurs…
Mon expérience est que quoi que je puisse indiquer dans mes études d’exécution, estimations et chiffrages, les autoconstructeurs dans leur ensemble (mais sans généraliser) on souvent des difficultés à anticiper leur complet besoin en outillage, et investissent en définitive au coup par coup, au fur et à mesure que les besoins et difficultés se présentent ; que le poste outillage est souvent considéré comme une variable d’ajustement budgétaire, et/ou que l’on se résigne à investir dans « le bon équipement » que lorsque le précédent est hors d’usage ou se dévoile comme inadapté, le premier achat ayant été arbitré uniquement sous l’angle du prix… Ils ne se représentent pas l’intensivité du travail que propose un seul chantier, et ont en tête que le caractère intensif est l’affaire de professionnels qui enchainent les chantiers toute l’année. Or mettre en œuvre des heures durant, en continue, même si l’ouvrage ne représente que quelques jours de travail, c’est déjà de l’intensif du point de vue de l’utilisation d’un outillage portatif…

En ce qui concerne le burinage, les outils pneumatiques sont beaucoup plus léger, un peu moins cher, mais beaucoup moins puissant (1 à 2 J), et il ne bénéficient pas de variation de frappe. La variation de frappe est pourtant intéressante dans un ouvrage de purge de jointoiement ou d’enduit, car elle permet un travail moins grossier, plus précis, et limite les risques d’atteinte aux matériaux qui doivent être conservés. Il arrive que les limites d’usage en puissance ne permettent pas de réaliser la démolition de certaines parties récalcitrantes, ou rendent l’intervention longue et fastidieuse…

Si j’avais une marque à proposer pour du pneumatique, ce serait Ingersol Rand.

1 « J'aime »

Bonjour,

Et vous n’avez pas pensé à faire un essai à la main avec une bonne vieille massette et une broche pour vois si les joints se détachent facilement ou non ?
Parfois on a la bonne surprise si le ciment est superficiel et que l’on tombe rapidement sur le mortier de pose (généralement peu dosé) !

Ça à l’air bien accroché mais ça ne coûte rien d’essayer! Merci à vous pour vos réponses !

Bonjour Chloé, j’ai le même problème que toi. On pourrait peut-être partager notre expérience, je crois qu’on est presque voisins !

Oui on peut dire qu’on est voisin! Je veux bien ton retour d’expérience, moi j’ai pas encore commencé le cœur des travaux, j’en suis encore au stade de constations et réflexions. mon profil twiza si tu veux me contacter! Chloé G. - Membre du réseau Twiza.