Joint pour façade en tuffeau et recouvrement muret en pierres

Bonjour,

Nous avons une maison en pierres de tuffeau dont les joints chaux-sable tombent du fait de leur âge et des intempéries.
Nous voudrions refaire ces joints et qu’ils durent longtemps.

  • A votre avis, faut-il refaire des joints chaux-sable ?(j’avoue être un peu embêtée d’utiliser du sable…)
  • Que conseillez-vous comme matériaux et « recette » (assez précise si possible) pour que ce soit durable dans le temps?

Nous avons également des murets en pierres plates (ardoises) tenant avec de la chaux et du sable. Nous avons retiré des briques qui avaient été scellées sur le dessus pour faire de grandes jardinières et nous voudrions maintenant couvrir le dessus du muret pour éviter les infiltrations qui créent des fissures.
De la même manière que conseillez-vous comme matériaux et « recette » pour couvrir ces murets de manière à ce qu’ils résistent aux intempéries le plus longtemps possible?

Merci beaucoup pour les conseils que vous pourrez me donner :slight_smile:
Alice

Bonjour Alice,
Concernant les joints, il est courant, pour ce type de pierre, dans la vallée de la Loire et ses alentours, de faire des joints qui se confondent avec l’appareillage . J’ai travaillé quelques années en monuments historiques chez vos voisins du 44 et nous utilisions la recette suivante:
1 volume de chaux aérienne, un volume de sable fin et un volume de poussière de tuffeau.
Après avoir préalablement mouillé la façade jusqu’au refus la veille et arroser de nouveau le jour du rejointoiement, il faut combler les joints, que vous aurez piqués sur 1 cm de profondeur, chargez le joint avec un légère surépaisseur, environ 2 à 3mm, sans trop déborder sur les pierres…oui, je sais c’est chiant, mais cela évite une dessiccation trop rapide de vos joints, parce que le tuffeau, c’est une pierre exigeante et bien plus assoiffée que le pire des ivrognes que vous puissiez connaitre. N’hésitez pas d’ailleurs à vous munir d’un pulvérisateur et à humidifier vos joints déjà faits, allez-y avec parcimonie pour éviter les coulures de chaux disgracieuses et vous éviter un nettoyage post chantier fastidieux et chronophage.
une fois que vos joints auront tiré, coupez les au ras du parement et lissez les avec une spatule, humidifiez légèrement si nécessaire, pour faire ressortir la laitance de la chaux et de la poudre de tuffeau, n’insistez pas trop sinon vous risquez d’avoir des trainées noires due à l’action de la chaux sur le métal, sinon utilisez des spatules en bois.
En ce qui concerne les soucis écologiques de l’utilisation du sable, du fait que c’est un matériaux très long à reconstituer à l’échelle humaine, parce que au niveau géologique , c’est peanuts, je vous conseille de vous tourner vers les fournisseurs de sables de sablage « écologiques ». Ce sont des sables issus du concassage de bouteilles recyclées, ils ont suffisamment d’aspérités pour s’agglomérer et ont l’avantage d’être issus d’un schéma vertueux à défaut d’être idéal. Le mélange que je vous propose est suffisamment « gras » pour cacher les couleurs psychédéliques de ce type de sable.
Voici deux liens de fournisseurs que je connais, il doit certainement y en avoir d’autres:

pour votre muret, des plaque d’ardoise, que vous pouvez sceller à l’argile, ça fonctionnera très bien.

En ce qui concerne , l’ardoise et la poussière de tuffeau, tournez vous vers les carrières qui ne manquent pas dans votre région, dans les deux cas vous pourrez tomber sur des gens sympathiques qui seront prêts à vous aider

4 « J'aime »

Merci beaucoup pour votre réponse précise et complète. C’est ce dont j’avais besoin. Je vais pouvoir me lancer, c’est vraiment super!

Bonjour Alice,
Si jamais vous rencontrez d’autres soucis, n’hésitez pas à me solliciter.