Isolation extérieure sur maison phénix

Bonjour à tous et toutes,

Nous habitons une maison « Phénix »= ossature métallique, et bloc béton (qui ne tiennent rien se sont juste les murs). 0 isolation

Théoriquement (via phénix évolution) seul l’isolation via plaque de polystyrène est proposée…mais c’est hors de question pour nous (d’un point de vue écologie et qualité de l’isolation).

Nous avions pensé mettre un pare vapeur, 20cm de laine de bois, un pare pluie et du bardage pour arriver à un R6 donc maison BBC.

Avez-vous déjà isoler ce type de maison avec ce type de matériaux avez vous des retours?

Savez vous comment fixer l’ossature bois pour tenir l’isolation et le bardage, sur les bloc béton sans compromettre la structure des murs…

Merci de m’avoir lu au plaisir de vous lire
Morgane

Bonjour,

J’ai présumé que vous envisagiez une ITE (isolation thermique par l’extérieur) ; rien ne contrevient à ce que vous projetez ; il en aurait été autre ment en isolant par l’intérieur, les voiles béton étant imperméable à la vapeur d’eau, l’ossature métallique concentrant les infiltration de vapeur d’eau et leur condensation. Est-ce qu’une répartition de l’isolation intérieur/extérieur serait envisageable (essentiel en extérieur + complément en intérieur sous doublage/pare-vapeur ?
Les panneaux béton Phénix peuvent être percées, oui. Cependant de mémoire ils ne sont pas bien épais pour recevoir la fixation suffisante pour une contre ossature isolante sans avoir besoin de percer de part en part ?
J’aurais tendance à poser la question à Pheonix lui même sur leur procédés, en supposant qu’il existe pour une ITE…

Une isolation par l’intérieur n’est pas possible malheureusement :frowning:

Effectivement ils ne sont pas épais (5cm d’épaisseur)pour les murs bétons. Ils sont traversés déjà de part en part et tiennent via des boulons sur les poutres métalliques…mon conjoint était parti sur ça également faire le même procédé avec l’ossature bois. Mais est-ce que ça va tenir?

J’ai demandé à Phénix évolution et eux ne m’ont parlé que de leur plaque polystyrène :roll_eyes:…en me disant que ce qu’on voulait faire ils ne savaient pas

Je comprends la réponse de Phénix concernant l’isolation, mais quid d’une finition en bardage par exemple qui demanderait une ossature rapportée quelle que soit le matériaux isolant sélectionné ?

Ils m’avaient quand même dit que percer les blocs ne posait pas plus de problème que ça donc pour un bardage oui c’est possible mais eux vont au plus léger (bardage PVC) ce qu on ne veut pas trop on préférerait rester dans le biosourcés etc. Idem pour l’isolation la laine de bois c’est un peu le plus lourd :roll_eyes:

Bonjour,
afin d’éviter une ossature bois oour la pose du bardage, vous pourriez faire un enduit sur isolation STEICO laine de bois…
la pose de la laine de bois collée + fixation sur les panneaux de béton phenix doit-ètre possible.
bien à vous,
Eric

1 « J'aime »

Il me semble que le nombre de percements et donc de fixations est à étudier voir limiter pour éviter d’affaiblir chaque panneau par des « pointillés », mais je ne pense pas que la surcharge occasionnée par l’isolant et le lambourdage ne puisse être repris par ces éléments qui sont étudiés pour plusieurs configurations et portent les uns sur les autres entre 2 rails métalliques.
Pour vous en assurer, sollicitez les par écrit avec un croquis ou un calepinage pour confirmation de leur part.
De mon coté, je n’ai malheureusement pas trouver d’informations précises sur ce type de finition en bardage bois et la mise en œuvre d’une ossature rapportée.

1 « J'aime »

Le bardage serait trop lourd?

Merci pour votre retour on va faire ça et je viendrais mettre la réponse ici comme ça si quelqu’un se pose les mêmes questions

1 « J'aime »

Bonjour, je découvre ce fil un peu tard , peut être
La difficulté de ce cas est de faire supporter la charge supplémentaire de l’isolation à une structure pas du tout conçue pour çà. D’où la solution phoenix qui est très légère. Donc il faut résoudre ce problème et ne pas tourner autour. Je vous propose de réaliser aux nu des murs extérieurs une semelle de béton un peu plus large que votre complexe isolant + bardage ( disons 20 x 30, à, la louche, avec 4 fils de fer tors de 8) et juxtaposée aux fondations existantes. Dessus vous collez un pain de polystyrène extrudé haute densité de 8 cm pour rupture thermique et capillaire et dessus vous montez votre ossature. La fixation au murs ne jouent que pour accoller, pas pour supporter.
amicalement