Idées et conseils d'approche d'une rénovation partielle ou globale maison "classique"

Bonjour à toutes et tous,

Dans une maison de 1999 depuis quelques mois, nous réfléchissons à sa rénovation, partielle car hors budget sinon.

Voilà ci-joint le plan de la maison avec :

  • Structure : maison d’un étage, en parpaings sur terre-plein
  • Toiture : charpente fermette, tuiles béton d’origine encore en bon état selon le couvreur, sous-toiture. Pas de débords de toit sur les pignons… Toiture plate bac acier sur l’extension
  • Deux bâtiments annexes dans le jardin qui pourraient peut-être supporter des panneaux solaires
  • Isolation :
    • Au RDC : isolation intérieure polystyrène (environ 10cm mais moins sur certains murs) ; garage remplacée par une cuisine, mal isolée en laine de verre ; extension quasiment pas isolée avec toit plat en bac acier
    • A l’étage : isolation des combles au sol par a priori de la laine de verre projetée (isolation à un euro il me semble), non homogène ; isolation des rampants en laine de verre mal posée, nombreux ponts thermiques notamment aux jonctions combles/rampants et plancher/murs
  • VMC : simple flux vieille, bruyante avec gaines souples sales
  • Chauffage : tout élec : chauffage au sol électrique (infracables), radiateurs élec à l’étage + cuisine et extension. Isolation du sol par TMS 50cm. / Poêle à bois dans le salon dont je ne connais pas la puissance mais probablement >7kw avec rendement affiché de 77% (date de 10 ans environ)
  • Menuiseries : PVC entrée de gamme, mal posées donc mauvaise isolation phonique/thermique globale sans retour d’isolant. Baie vitrée dans le salon avec coffre intérieur de volet roulant qui laisse passer froid et sons.
  • Autres : assainissement vers tout à l’égout sûrement à refaire (évacuation pvc à l’extérieur qui semble se boucher au vu de l’eau qui s’accumule dans le regard), pas de chape de ravoirage avec gaines eau et élec qui passent soit sur le TMS directement (malgré le chauffage au sol) soit le long des murs avec TMS coupé en biseau, bref bien galère à reprendre.

Si je pars de la reco max pour passer BBC selon le résultat de l’audit, il faudrait en gros tout refaire pour un budget estimé max net des aides de 160K€ :

  • ITE du bâti « principal » + cuisine et extension
  • Sarking
  • Changement des menuiseries
  • Changement de mode de chauffage : préconisation chauffage au sol hydraulique au RDV + réseau de chauffage/radiateurs dans les autres pièces avec PAC air/eau
  • Changement VMC : préco double-flux ou simple-flux de qualité

Nous n’avons clairement pas les moyens d’engager ce budget et certaines préco me semblent un peu démesurées au regard de la maison comme celle de passer en tout hydraulique qui me semble être un chantier beaucoup trop gros et pas forcément le plus pertinent à mon sens.

Selon vous, par quoi est-il plus utile de commencer :

  • L’ITE de toute la maison yc cuisine/extension ou plutôt un sarking mais dont le budget est conséquent (estimé à max 60K€ hors remplacement tuiles) ? Je précise que je ne souhaite que du biosourcé (laine de bois, chanvre ou autre)
  • J’avais dans l’idée de réaliser l’ITE et de procéder plutôt à une isolation des combles perdues et voir pour mieux isoler les rampants soit par moi-même ou via chantier participatif (je n’y connais rien pour le moment à part ce que je lis sur internet…). Un artisan nous propose un bardage en épicea brûlé, mais je n’ai pas spécialement envie de me retrouver avec une maison entièrement sombre…
  • Pour les rampants, est-ce particulièrement technique à isoler soi-même ?
  • Changer toutes les menuiseries serait également un budget majeur : vers quel type de menuiseries « correctes » peut-on s’orienter ?
  • Pour le chauffage, un plombier nous conseillait de remplacer le poêle à bois par un poêle à granulés + répartiteur de chaleur vers la cuisine/buanderie histoire de pouvoir le faire tourner même la nuit. Estimation à 10K€. Dans mon esprit, je pensais orienter ces 10K€ plutôt vers l’isolation, conserver le poêle à bois et rajouter le répartiteur de chaleur sur le poêle existant en rajoutant éventuellement quelques radiateurs électriques pour le matin, lancer le poêle étant un peu fastidieux à faire rapidement
  • VMC : est-ce que ça vaut le coup de partir sur une VMC « haut de gamme » (marques type R…n, Z…r) ou une VMC basique suffit (A…es) ?

Quels sont selon vous les travaux les plus « accessibles » à faire soi-même ? a priori j’exclus l’ITE vu le temps nécessaire et les subtilités type débords de toit, etc…

Cela dit, trouver le bon artisan ne semble pas évident, le dernier que j’ai vu ne sourcillait pas quand je lui évoquais l’absence de débords, les fissures à vérifier en amont, et le traitement potentiel du crépi actuel…

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me lire et par avance pour vos conseils !
Olivier

Plan Maison.pdf (886,8 Ko)

Bonjour Olivier,
Le plus important c’est d’avoir une approche globale, même si vous ne pouvez pas tout réaliser dans l’imédiat.
Tout les choix que vous proposez ont un impact sur les autres.
Chauffage et VMC sont interdépendant
VMC et menuiseries sont interdépendant
Chauffage et enveloppe sont interdépendant.

Ne pas prendre en considération ces interactions et interdépendances renvoi un gain de performance à l’€uro investit, médiocre, ou pour un gain de performance recherché, un surcout significatif par élément d’ouvrage

Votre question renvoie à un diagnostique de l’existant (observation et mesures) et à un cadre budgétaire.
Comment pourrions nous arbitrer sans cadre budgétaire ?
La réponse à votre question relève de l’étude de cas.
Mon conseil serait de vous faire accompagner par un professionnel du réseau Twiza ou professionnel de proximité.

Bonjour Jean-Patrick,

merci de votre réponse.
J’ai conscience qu’il serait bien d’être accompagné, mais nous ne trouvons personne à ce stade dans notre région pour réaliser cet accompagnement « correctement » dans l’esprit Twiza si je puis dire, hormis ceux qui proposeront n’importe quoi.
A part les Maisons Paysannes de Seine-Maritime, je n’ai trouvé aucun pro Twiza dans le coin malheureusement. Je vais les contacter mais ils sont orientés bâti ancien.
Difficile de trouver de l’aide appropriée sur du bâti récent quand on cherche à avoir une approche cohérente et la plus saine possible.
Je vais continuer ma quête mais c’est parfois un peu démoralisant quand on n’est pas expert dans le domaine…

Recherchez via les filières de matériaux écologiques…
Je serais tenté de vous orienter vers un thermicien en tout premier lieu pour arbitrer vos choix.

On a déjà fait un audit énergétique/thermique, je ne sais pas si c’est l’équivalent d’un thermicien ?
Je vais mener mon enquête et via le bouche à oreilles je vais peut être finir par trouver…
Merci, bonne soirée.

1 « J'aime »

Bonsoir Olivier,

Donc vous avez fait un audit, Le plus simple serait de publier l’audit en caviardant vos données personnelles.
Mais cet audit est il fiable ?
Une autre solution serait de publier uniquement les données technique
Nb m² de chaque type de parois y compris ouvertures. Nature détaillée de ces parois. y compris pour les ouverture le type de vitrage (4/10/4) s’il y a des volets etc…

Pour info vous dites que vous avez emménagé depuis quelques mois et vous parlez d’audit. Logiquement vous avez donc un DPE et un audit.
Est ce que les consommations électriques relevées pendant l’hiver correspondent au classement énergétique du DPE et de l’audit ?
De quel ordre sont vos consommations ?

Votre localisation … département, distance à la mer et altitude ?

Quelques remarques rapides sur votre raisonnement :
Isoler les rampants en plus des planchers haut (combles perdus ne sert à pas grand choses.
Si vous voulez de l’efficacité isolez le volume chauffé. c’est à dire le plancher haut (en maintenant un minimum de ventilation sous toiture)

Une alternative au passage en hydraulique de votre système de chauffage serait de passer par une VMC DOUBLE FLUX THERMODYNAMIQUE AVEC POMPE À CHALEUR.

Si vous envisagez et si c’est justifié de faire une ITE. Alors ce serait souhaitable de coupler cette opération avec le changement des menuiseries. Et poser les nouvelles menuiseries au nu des murs extérieurs

Enfin 160 K€ pour un budget de réno globale pour passer à moins de 110 kW/m²/an EP sur 5 usages Comment dire ... c'est abusé ou que l'énergie n'est pas encore assez chère !

Bonsoir,

merci beaucoup pour votre réponse.
Je vais essayer de publier ces informations prochainement, je n’ai pas eu trop le temps de le faire jusqu’à présent.
Pour répondre déjà à vos quelques questions:

  • je suis en Seine-Maritime à 30min de la mer
  • DPE tout en bas du D mais l’audit nous met E, forcément avec du tout élec
  • en extrapolant nos consos depuis environ 8 mois, on serait sur du 15 000kw/h par an soit soit plus de 300€/mois en moyenne ou presque 4K€ par an, ça fait beaucoup…et encore on mettait le chauffage à 19 et on utilise le poêle à bois le plus possible pour ne pas utiliser le chauffage au sol élec.

En conclusion, cela correspond aux audits, ce n’est pas reluisant.

Pour les 160K€ de réno globale, je n’ai pas compris si vous trouviez ça trop cher ou pas assez ?
A vrai dire, rien qu’en prenant leurs hypothèses de sarking + ITE + menuiseries, on y serait quasiment!

Bonne soirée.

bonjour
vous êtes un cas d’école qui va devenir récurrent. Ce genre de maison va changé de génération d’habitants et ce sera l’occasion d’améliorer la performance thermique. J P a raison, il faut raisonner global à partir d’un budget réaliste. Ce que je peux dire en tout cas déjà ; ne changer pas votre poele à bûche pour un poele à pellet, vous vous mettriez dans la gueule du loup, le pellet c’est un produit industriel qui va suivre de près le coût des énergies fossiles et beaucoup plus lourd en énergie grise que la bûche… à propos de votre conso, pouvez vous donner votre surface habitable? avez vous dans votre audit les valeur U ou R de vos parois sol, murs, toiture?
cordialement
bernard crozel

Bonjour Bernard et aux autres,

merci pour votre retour.
En effet, j’espère que ces maisons pourront être améliorées mais d’un autre côté, on se demande parfois si le jeu en vaut la chandelle au regard de l’investissement nécessaire qui demanderait à y rester de nombreuses années pour que ça soit intéressant. On finit par se demander si on ne devrait pas se tourner vers une autre habitation quitte à y perdre un peu sur celle-ci à la revente.

Quoiqu’il en soit, pour l’instant, nous sommes sur l’analyse de sa rénovation :slight_smile:
Idéalement, nous partons dans un premier temps sur 60/70K€ de budget environ car il n’y a pas que le sujet isolation à considérer mais également des aménagements extérieurs, de la réno intérieure, etc. + sujets annexes à la maison évidemment.

Je vous transmets ci-joint le bilan anonymisé (enfin j’espère…) pour avoir éventuellement vos avis!

Je suis d’accord pour le poêle à bois, le pellet ne m’attire pas trop. Par contre notre poêle actuel n’est certainement pas le plus performant car il demande une grosse quantité de petit bois pour être démarré et consomme également une grande quantité de bûches sur une journée vs des poêles actuels bien plus performants.

Je suis également en ligne pour l’approche globale, mais difficile de trouver la personne adéquate pour nous aiguiller et nous conseiller judicieusement, surtout que nous avons aussi des contraintes techniques découvertes en intérieur (cf. sujet sur notre chape auquel Jean-Patrick a déjà répondu par exemple) pour lesquelles nous aurions bien besoin d’être accompagnés.
Heureusement que nous avons quelques voisins pour nous donner des conseils (pas toujours au goût du jour certes mais c’est toujours agréable d’être soutenu).

Bonne journée.
Audit énergétique v.twiza V1.pdf (2,2 Mo)
Audit énergétique v.twiza V2.pdf (3,4 Mo)

Bonjour,

à @Vr_LE_PIC_VERT et @bernard-crozel, si jamais vous avez quelques idées, conseils, etc. par rapport à l’audit que j’ai publié, je suis preneur! Je peux synthétiser les données type valeurs U et R dans un message pour plus de facilité également.
Je dis ça en toute sympathie, sans aucune pression ou contrainte de temps bien sûr, vous devez être déjà bien pris tous les deux.
Merci beaucoup déjà de vos précédents retours.
Bonne journée!
Olivier