Evacuation de l'eau d'un hérisson ventilé

Bonjour !
Je suis en train de préparer la rénovation d’une vieille maison dans le Morvan et je projette de faire un hérisson ventilé. Dans l’une des 3 pièces qui composent le RDC, il y a (d’après le voisin) des remontées d’eau lors des très fortes pluies.

J’ai du mal à trouver des infos concrètes sur l’évacuation réelle de l’eau d’un hérisson ventilé. On trouve parfois l’utilisation d’un drain d’eau + d’un drain d’air, ou au contraire un drain unique qui servira pour l’air et l’eau.
M’appuyant sur la vidéo de RebatBio et la fiche technique d’Alliance 4, je pense partir sur 2 drains :

  • un pour l’air, qui quadrille la pièce avec des sorties d’air fermées par des grilles à 60cm du sol
  • un pour l’eau, avec deux pentes de part et d’autre pour faciliter l’écoulement de l’eau vers lui, et ce drain lui même en pente (mais moins forte que les premières) pour que l’eau aille vers la sortie, un puisard situé sur la façade sud de la maison

→ que mettre en haut de mon drain (au nord donc), ? Un regard de visite avec une aération comme on fait pour les drains exterieur par exemple? ou alors je le « ferme » tout simplement ?

Pour y voir plus clair :

Merci d’avance pour vos conseils :slight_smile:

2 « J'aime »

Bonjour Mathilde,

Ce qui est important pour un drain d’eau :

  • le fond de la conduite non-percée
  • la pente
  • un exutoire en point bas

Ce qui est important pour un drain d’air

  • un avaloir en point bas
  • un exutoire en point point haut

Aussi certaines configurations permettent le cumul des 2 fonctions ; d’autres non.

Pour répondre à votre question, ne surtout pas « fermer » l’exutoire d’un drain ventilé ; un regard avec aération peut être implanté. Il est possible de créer une cheminée de sortie pour favoriser la convection dans le drain d’air et augmenter le courant d’air.

Notez que si vous augmentez le nombre ou diamètre de l’exutoire, le tirage n’en sera que bien supérieur…

1 « J'aime »

bonjour,

plusieurs types de traitement d’un sol intérieur :

  1. Hérisson simple dans la majorité des cas
    2 . Hérisson ventilé en présence d’humidité sous forme gazeuse : mise en place d’un drain agricole simple avec une entrée et une sortie à l’opposé pour créer une circulation naturelle de l’air dans le drain (pas besoin de pente)
    3 . Hérisson drainé en présence d’humidité sous forme liquide (eau) avec mise en place d’un drain avec une pente pour évacuer le liquide vers l’extérieur
    la vidéo Rebat Bio est très bien faite, elle concerne le 2° ci dessus.

dans tous les cas prévoir une isolation (liège ou autre) car c’est de l’air froid qui passe dans le drain puis une chape de compression et enfin de revêtement de sol (terre cuite ou autre)

1 « J'aime »

Bonjour,
Oui une isolation est prévu ! Je suis en train de réfléchir à combiner dalle de chaux/liège et plaque de liège.

1 « J'aime »

Bonjour Jean-Patrick,
Merci pour vos éclaircissements. En effet, la création d’une cheminée pour la sortie du drain d’air peut être une bonne idée pour optimiser l’aération.

Donc si pour résumer , si je pars sur sur drain d’air et drain d’eau séparés :

  • drain d’air : entrée et sortie à des niveaux différents
  • drain d’eau : regards avec aération à l’entrée et à la sortie.
    cela pour semble correct ?
1 « J'aime »

Bonjour Mathilde,

Pour préciser votre projet, pourriez vous rajouter à vos croquis le niveau du terrain naturel ET du niveau fini intérieur ET extérieur, et indiquer la provenance des remontées d’eau indiquées par votre voisin ?

Plusieurs remarques :
Il me semble selon vos plans que 2 alternatives pourraient être étudiées :

  • pourquoi ne pas envisager le cumul des 2 fonctions par un seul drain quitte à travailler la forme du soubassement ?
  • pourquoi ne pas envisager le drain d’eau + air en périphérie extérieur ?

Notez que dans la configuration que vous proposez le drain d’eau va également fonctionner comme un drain d’air grâce à son regard en point haut.

La sotie du drain d’eau doit être implantée au-dessus de tous risques d’immersion prolongé et déboucher soit dans le contrebas de la dénivelée du terrain si elle existe, soit dans un puits perdu si il n’existe pas de risque de résurgence d’eau au niveau bas envisagé pour le puit.

Vous devriez regarder du côté du Misapor pour le hérisson car c’est un produit isolant