Crédential TWIZA... échos des chantiers... des expériences... et de leur humanité

Au départ c’est une impulsion personnelle,

comme quand on quitte sa zone de confort pour partir à l’aventure.

L’inconnu que représente les chemins que nous ne connaissons pas.

Eh oui ! la carte n’est pas le territoire qu’elle représente…

et puis un peu d’appréhension…

vais-je être capables…

vais-je être en ressources…

vais-je rencontrer, échanger, partager à ma mesure …

vais-je intégrer…

vais-je éprouver la félicité du chemin accompli … etc. ?

Alors l’envie de consigner le chemin parcouru au gré des chantiers,

comme des échos des savoirs-faire transmis et expérimenté … et en cours d’intégration,

s’est fait naître ainsi.

Aussitôt, j’ai pensé à la crédential,

qui d’étapes en étapes, atteste du chemin parcouru

et du statut du pèlerin, qui reçoit le sceau de l’hôte, qui le reçoit et l’héberge;

ou la (le) Crédencial : oui, les 2 orthographes sont possibles… et même le genre !..

A l’origine, il s’agit d’une lettre de crédence, qui atteste du statut de pèlerin.

Ainsi j’ai amené l’hôte à participer à cette démarche, en l’aidant à créer son sceau (son logo).

J’inscrivais donc, le lieu, la nature les dates l’identité de l’hôte, en sus de son sceau,

pour chaque contribution au chantier participatif du moment.

Comme la croissance du nautile, ma crédential s’enrichit de mes pas à pas.

A chaque fois, j’ai reçu l’enthousiasme de mon (mes) hôte.s

et l’envie de contribuer et de faire progresser ma crédential.

Au vu de l’enthousiasme suscité, je vous ai proposé ma démarche, en vous faisant l’offre du spécimen,

qui peut être personnalisé par chaque « Twiseur » et promouvoir l’empreinte des chantiers à leur gré.

C’est tout simple et fluide, cette crédential, c’est un collier… le chapelet des chantiers,

mais aussi, celui des visages rencontrés, des activités partagées, des amitiés et/ou des collaborations nées.

Il suscite la curiosité, l’inspiration, la joie… l’aspiration à des spécificités ou des parcours;,

pour in fine, s’orienter vers… son propre chantier… un jour, pourquoi pas.

Il y a une continuité d’humanité, un ancrage au Vivant et aux vivant et qui, chemin faisant,

naît, grandit, mûrit, se fortifie, se détermine, conçoit, œuvre, élabore et réalise ses rêves.

Elle marque en conscience et fait résonance à mes valeurs du présent,

les communs, que nous partageons : l’air, l’eau, la terre, le vivant, le destin…

la liberté,

l’altérité,

la joie,

la sobriété,

la gratitude,

la responsabilité.

(que relate également, Eric de Kermel dans « Les Jardins de Zagarand »)

Témoignage et offre du spécimen, que chacun.e peut faire vivre selon sa créativité…

j’ai juste à cœur, la gratitude de tous les possibles qu’offrent le réseau Twiza.

Réseau que ma fille m’a fait connaître en participant à un chantier du côté de Riberet (05).

Merci Mathilde.

Merci à l’équipée de Twiza qui fonde, cadre et anime ce fabuleux réseau d’humanité.

Twizement vôtre,

Emmanuel








4 « J'aime »

C’est une excellente idée ce crédencial et en + tu as fait un prototype génial !! Bravo Emmanuel

3 « J'aime »

:heart_eyes: :heart_eyes: :heart_eyes: :heart_eyes: :heart_eyes: :heart_eyes: :heart_eyes: :heart_eyes:
Merci Emmanuel, d’avoir partagé cette expérience de ton pèlerinage des chantiers participatifs et d’avoir mis ta créativité au service de ton chemin.
Moi qui ai été pélerine sur le chemin de St Jacques de Compostelle, ce Crédentiel me parle beaucoup.

Peut-être peux tu en refaire un vierge si le coeur t’en dit et nous l’envoyer ou nous le photographier pour que d’autre Twizeurs essaiment ce joli document de chantier en chantier. :scroll:

1 « J'aime »

Quel beau crédencial!
Une bien belle manière de retracer ses expériences et ses rencontres.
Le chemin n’est pas encore fini, il y a encore de la place et tant mieux.
Pour des nouvelles expériences, des nouvelles rencontres et de nouveaux territoires.
Tracer son plus beau chemin.
Bien à toi

3 « J'aime »

C’est magnifique Emmanuel. C’est un chemin de vie que tu partages. Merci!

2 « J'aime »