Construction maison bioclimatique en chaux/chanvre + Recherche de pros

Depuis le début de l’année j’ai 70 ans, je suis en train de vendre ma maison et me retrouve donc maintenant à la veille d’un nouveau et grand projet : la construction d’une maison bioclimatique en chaux/chanvre. J’ai le permis de construire (phase théorique du projet) et maintenant je vais passer à la phase pratique ce qui signifie le début d’une grande aventure pour laquelle j’ai besoin d’informations, de conseils et d’aide. Vu mon âge je ne vais pas m’avancer dans l’auto-construction. Mais le budget dont je vais disposer une fois la vente de la maison actuelle réalisée (date buttoir : 30 juin 23) et la tension économique croissante je pense qu’il va devenir nécessaire de réaliser une partie des travaux en chantier participatif, celle de la construction des murs en chaux/chanvre. Éventuellement plus … J’ai découvert les maisons en chanvre ou plutôt la maison en chanvre d’Anthony Néron en 2017 (au Québec) et j’ai tout de suite su que ma future maison serait en chaux/chanvre. Il y avait à l’époque une petite video qui montrait aussi bien l’intérieur que l’extérieur de la maison fraichement terminée et devant cette beauté mon coeur a fait un bon de joie. La vidéo n’existe plus mais Anthony Néron a une page Facebook (DuChanvre ) et parmi les photos très anciennes on peut retrouver des exemples de maisons en construction. De même que sur son site (https://duchanvre.com/projets/) parmi les dernières photos de « projets ». Mais apparemment cette méthode de construction reste ignorée en France aussi bien par les auto-constructeurs que par les professionnels du bâtiment. Dans la région parisienne il se construit dans l’immobilier des bâtiments en chaux/chanvre à plusieurs étages. Mais la maison individuelle en chaux/chanvre me parait absente des chantiers français. Une lettre adressée il y a quelques semaines à CenC (Construire en Chanvre) est restée sans réponse. Donc ma première question adressée à ce forum est la suivante: Y-a-t-il sur Twiza un public, professionnel (entreprise de maçonnerie ayant des compétences dans le chaux/chanvre) ou non, expérimenté ou intéressé par la construction d’une maison dont les murs seraient complètement en chaux/chanvre autour d’une ossature en bois ?
J’aimerais arrêter de croire que dans ce pays je suis la seule à avoir un tel rêve !

2 « J'aime »

Bonjour,
Il y a plus de 10 ans je me suis trouvé dans la même situation, dans le 47. J’avais rencontré le commercial des produits de Saint Astier…Mais je n’ai pas trouvé de professionnel expérimenté dans le secteur et…j’ai renoncé pour passer à autre chose à mon grand regret. Je pense que la situation est un peu meilleure maintenant. Peut-être …re voir du côté de La Maison Ecologique, l’Ecocentre du Périgord, le centre de chaux de Saint Astier. Bon courage.
PS. J’ai rencontré qqun à Lorient qui a du faire appel à …un constructeur belge !!!

Bonjour,

il y a quelques années j’ai participé à de nombreuses reprises à un chantier d’une auto-constructrice d’une maison poteaux poutre remplissage chaux/chanvre/ponce banché sur sols, murs et sous-toiture. ça c’est fait a coup de chantier collectifs, de coup de mains ponctuels et de moments de solitude, week end et vacances comprises mais ça c’est fait. Bon, c’était une grosse maison d’environ 8m sur 12 avec des murs assez haut en prévision d’une grande mezzanine. Sur un volume plus réduit et avec une bonne organisation ça devrait ce faire à moindre cout et surtout moins de travail. Donc avec une bonne dose de motivation, oui ce genre de projet est réalisable. En terme de technicité une fois la charpente levée, en ce qui concerne les banchages il faut être méthodique mais n’importe quel artisan du bâtiment consciencieux et bien informé peut le réaliser. En autoconstruction, certain point technique demandent une attention particulière et une bonne vision globale du chantier, mais rien d’impossible. Vigilance notamment sur les chantier collectifs ou les bénévoles doivent être bien formés. au démarrage ça prend le boulot d’une personne pour être attentif a ce que les consignes de mise en oeuvre soient respectées tant a niveau de l’équipe au malaxeur ou béto, qu’à l’équipe de banchage.
Voila c’est juste un petit retour d’experience. bonne suite à ton projet.

Bonjour Monique,

Étonnant que CEC n’est pas donné suite.
Vous pourriez contacter CESA Chaux Saint Astier qui n’est pas loin de chez vous me semble t il, ou Weber Tradical ou encore Alliance 4 et même Vicat qui se singularise par un mélange Chanvre/CNP Ciment Naturel Prompt + acide citrique alimentaire pour un retard de départ de prise (étant préciser que le ciment naturel prompt est cousin de la chaux par sa composition/cuisson et n’a pas grand chose de commun avec le ciment courant -ciment artificiel Portland)

Oui j’ai plusieurs retours d’expérience en ossature bois + chaux/chanvre ; 1 personnel en auto construction, et maintenant 2 autres en neuf en tant que prescripteur, MOE et accompagnateur à l’autoconstruction et une bonne 10aine en rénovation thermique du bâtit ancien.

J’ai découvert récemment que le béton de chaux/chanvre sous certaines recette, pouvait être laissé nu en extérieur, même si c’est exclu par les règles professionnel en France, la technique est utilisée en suisse et quelques chantiers pilote en France…

Vous pouvez me contacter via ma page Pro Twiza

Et je vous joins quelques clichés.

grandvauxbetonchauxchanvref

1 « J'aime »

bonjour,

je suis membre actif Twiza et en même temps délégué maisons Paysannes Dordogne … je recommande beaucoup l’isolation (ou plutôt « correction thermique ») chaux chanvre pour le bâti ancien.

je travaille avec Antoine FERRIERE, artisan à Clermont d’Excideuil, donc pas très loin de chez toi.
Contacte le de ma part, il fait charpente et projection chaux chanvre.
cordialement

Bonjour Yves,

en premier lieu je te remercie pour cette réponse. Je n’ai pas l’impression que les esprits chaux-chanvre évoluent beaucoup en province. Je sais qu’à Paris il se construit des immeubles entiers en chaux/chanvre (d’après la conférence de « Construire en Chanvre » que j’ai suivie). Mais pour l’instant je ne reçois même pas de réponse à mes courriels ou lettre quand je parle de construction de murs entiers en chaux/chanvre.

Jusqu’á il y a un an j’étais abonné à la ME et je ne me souviens d’aucun article d’un constructeur en chaux/chanvre. Je vais demander la liste des constructeurs en chaux/chanvre de l’Écocentre du Périgord. Et je vais faire une nouvelle tentative vers St Astier.

As-tu le nom du constructeur belge … ou pourrais-tu te le procurer ?

Très cordialement

Monique

Bonjour Tristan,

un grand merci à toi pour ce retour d’expérience. Cela me donne du courage. Tu écris : "En autoconstruction, certain point technique demandent une attention particulière et une bonne vision globale du chantier, mais rien d’impossible. » À quoi penses-tu exactement ?

Très cordialement

Monique

onjour Patrick,

en tout premier lieu je tiens à te remercier pour cette réponse. La mienne est un peu lente car en ce moment je suis dans les prémices du déménagement…

J’ai écrit une lettre à Interchanvre en juin22 suite au visionnement d’une conférence sur la construction en chanvre. Pas de réponse.

Le 21 février de cette année j’ai écrit un message sur le formulaire de Construire en Chanvre leur parlant de la difficulté à trouver des constructeurs en Dordogne.

Jusqu’á présent pas de réponse.

Le 24 février j’ai écrit à CEREMA pour leur proposer mon projet comme objet d’étude pour les besoins de chauffage. Pas de réponse non plus.

C’est pourquoi je me réjouis de votre réponse qui est la première à me parler d’expérience concrète. Donc je reviens très prochainement vers vous après avoir fait un tour sur Twiza.

Très cordialement

Monique

P.S. la maison photographiée a une merveilleuse apparence à l’extérieur.

P.S. 2 Entretemps nous avons eu un long entretien téléphonique. En ce qui concerne les documents que je veux te faire parvenir cela peut prendre quelques jours car je prépare mon déménagement.

1 « J'aime »

Bonjour Jean-François,

nous avons eu l’occasion de faire connaissance dernièrement chez toi le dimanche lors de la réunion organisée par Maïssa.

Je connais Antoine Ferrière. Jusqu’á présent il ne m’a jamais appelé quand il montait un mur, comme il me l’avait promis. Donc je n’ai pas pu voir comment il travaille, bien qu’il soit à quelques km de chez moi. Et je n’ai pas encore vu de maison qu’il ait construite en chaux/chanvre.

Une voisine lui avait commandé une toiture. Il a sous-traité et la voisine n’est pas satisfaite. Le doute s’insinue chez moi …

Désolée pour cette réponse!

Très cordialement

Monique

bonjour Monique,
Il m’est arrivé de voir dans les petites annonces de LME une ou deux fois une offre de prestation par un professionnel, pour du chaux-chanvre, même en projection, mais pas récemment. Quant aux coordonnées du constructeur belge je vais demander mais pas avant la mi-mai, période où je repars en Bretagne…Ne pas hésiter à me faire un rappel si j’oublie !!

Et bonjour,
… Je parlais du fait que sur un chantier collectif, les bonnes intentions ne suffisent pas toujours… en ce qui concerne le chantier chaux/chanvre banchés sur poteaux poutre une certaine rigueur est a maintenir sur l’ordre et la précision du mélange a la bétonnière ou au mélangeur (surtout la quantité d’eau qui doit être précise et peut changer en fonction du temps…), le banchage doit également etre fait correctement ainsi que le tassement de certaines zones (haut de mur, angles, passage de pièces de contreventement, et espace entre la banche et l’ossature, jonction avec banchage de la veille bien lié avec le suivant,…). j’ai ça en tête parce que suite à des chantiers collectif ou tout le monde veut avancer, j’ai passé des jours à gratter des murs mal tassés et à reboucher des espaces vides dans les murs…
Sinon j’ai aussi autour de moi des personnes agricultrice-teur à la retraite qui se lancent dans une construction ossature bois remplissage chaux chanvre, leurs fils les aident dans la réalisation de leur projet mais ils recherchent aussi des artisans pour la mise en œuvre du chaux/chanvre. Pour des questions de temps et de cout de main d’œuvre ils privilégieront surement le chaux/chanvre projeté. J’ai expérimenté cette technique il y a une dizaine d’année et je ne pense pas qu’on arrive à la même qualité d’isolation, mais depuis, les machines ont surement du s’améliorer.
Voilà c’est juste un petit partage… J’ai une petite affinité avec le chaux chanvre qui même si sur le papier le rapport isolation/cout ne semble pas le plus pertinent, la qualité d’ambiance chaleureuse à vivre qu’il offre est un bel atout… Pour de réels conseils en lien avec ton projet, il y a des personnes sur ce forum dont l’avis sera bien plus pertinent :wink:
Bonne journée à toi.
Tristan

1 « J'aime »

Bonjour Tristan, je suis reconnaissante pour tout retour d’expérience et conseil donné. Ton avis va se glisser dans mon dossier « pratique du chaux/chanvre » où je collectionne les conseils qui, je pense, me seront très utiles sur le chantier et même avant.
Alors encore une fois MERCI !
Monique

Bonjour,
Le chaux chanvre est un mélange à part, presque magique même s’il n’y a rien de magique là dedans… Nous avons fait une trentaine de projets en neuf et en rénovation, par l’intérieur et l’extérieur. Mais même en tant qu’architecte c’est à chaque fois difficile de mener à bien ces chantiers : trouver les professionnels capables ou expérimentés, accepter les périodes de séchage qui parfois bloquent tous les autres corps d’état, changer les habitudes et les détails techniques des électriciens, des plâtriers, des maçons, des façadiers…
C’est un matériau qui peut être mis en oeuvre par des maçons, comme par des charpentiers ou des plâtriers. Mais souvent, toujours même, ce sont avant tout des amoureux du matériau.
Pour votre maison, le choix du bloc chanvre de BioSys (qui passe en RE 2020 sans ajout de doublage) peut vous permettre de vous adresser aux maçons, d’en trouver qui ne craignent pas de se lancer. Cette solution évite de trop changer leurs habitudes…

Bonjour Alexis,
merci pour ce retour d’infos. Oui, je partage votre enthousiasme pour ce matériau mais pas celui pour le bloc de chanvre BioSys qui est armé de métal pour avoir une fonction de mur porteur. Donc je ne pense pas que cela sera ma solution.
Dans quelle région vous trouvez-vous ?
Très cordialement
Monique

En Haute Loire (Auvergne)

La maison dont je vous ai parlé ( Lorient ) a été conçue avec une ossature bois, apparemment assez légère, mais j’aurais besoin de retourner la voir après plusieurs mois d’absence: voir où elle en est

Comme promis je me suis renseigné dès mon arrivée en Bretagne: la personne qui est intervenue ou a accompagné la construction en blocs de chanvre, à Lanester, ZAC du Manio est Ronan Hascoët
Bonne chance…Yves

1 « J'aime »

Bonjour Styv56,
Désolée de faire remonter cette ancienne conversation, mais je suis aussi intéressée pour déménager en Bretagne avec une maison en chaux / chanvre, ce serait l’idéal. Pourriez-vous nous en dire plus sur Ronan Hascoët, pensez-vous le recommander, maintenant que le temps a passé ?
Bonne journée,
Patricia

Bjr Patricia, J’ai relu les différents messages pour me remettre ton « affaire » en mémoire: La connaissance que j’ai à Lorient est entrée dans sa maison neuve, à la fin de l’été, donc elle commence à avoir un peu de recul. pour faire au plus simple, je crois que le mieux serait un contact direct avec elle (Jeannick: une écolo militante !) et donc de passer dans un premier temps par mon adresse perso: marty43-chez-orange, pour que je vous mette en relation. par ailleurs, à ma connaissance et à,toutes fins utiles, je crois savoir qu’il y aurait qq parcelles à vendre à côté d’un habitat groupé/partagé, au sud de Quimper (que j’ai visité).

1 « J'aime »

Super, j’ai besoin d’encore un peu de temps pour définitivement prendre ma décision et aussi organiser ce déménagement écologique, mais j’ai hâte d’entrer en contact avec Jeannick, elle a déjà l’air géniale !
Incroyable pour les parcelles, Styv56, vous tombez vraiment à pic, merci pour toute votre aide !