Comment faire ce sol en bois?

Salut à tous!
J’ai pour projet de faire mon sol en bois de bout.
Pour ce faire je dois déjà choisir entre le chêne ou le hêtre. Vous choisirez quoi? Même prix les deux pour moi.:stuck_out_tongue:
Je vais donc débiter des poutres de 20/20cm et ensuite les couper en tranche de 1cm.:sweat_smile:
J’ai 2cm possible en épaisseur et 60m2.
Ensuite, je pensais pour gagner du temps à la pose, coller tout ces carrés sur un contreplaqué de 10mm (le chantier est à 600km de l’atelier).
Le contreplaqué fait 2.44/1.22m, donc j’aurais juste ça à transporter et à poser, ce qui est plus simple que 60M2 de petit morceaux de bois…
La question c’est qu’elle colle utiliser (PU?) et quel panneau (contreplaqué, OSB, MDF,…)
Sur le chantier je pensais visser les panneaux et mettre des bouchons pour cacher les vis (un peu):grin:

Bonjour Julien,

Inutile de vous dire que votre mise en œuvre est expérimentale. Donc qu’il ne faut pas s’attendre à une réussite totale ou une durabilité remarquable. (sinon ces produits serait industrialisés et vendus dans le commerce)
Ce n’est pas tant le choix entre chêne & hêtre qui sera déterminant mais la sélection d’aspect induisant des comportement à la déformation différant d’une pièce à l’autre. (présence de nœuds, homogénéité des cernes, nervosité du bois…
Je ne vous apprends rien si je vous dis que le bois reste « vivant », et qu’il reste singulièrement sensible en dimensions, aux variation de température et d’hygrométrie.

Les moyen habituellement utilisé pour stabiliser le bois massif sont :

  • le thermo-traitement à plus de 100° jusqu’300° sous étuve.
  • le débit en petites section et petite longueur assemblée par colle structurale. (exemple bois lamellé collé, approchant la technique choisie pour votre projet)

La colle PU structurale et seulement structurale pourra convenir ; vous ne la trouverez pas en GSB (Grande Surface de Bricolage), éventuellement chez votre distributeur de matériaux sur commande, voir sur internet.
D’autres colles structurales monocomposant ou bi-composant de type époxyde, seront à même de procurer une grande durabilité.
J’irais voir les catalogues 3M et Wurth.

Du contreplaqué, de l’OSB (même 4) et du MDF, le plus inerte et résistant est incontestablement le contreplaqué. Seulement quand on a dit contreplaqué, on n’a pas dit grand chose sur sa résitence mécanique qui est fonction du nombre de plis, et du nombre de croisement de plis…

J’espère avoir pu vous apporter quelques éléments pour votre expérimentation et j’attends avec impatience vos retours.

1 « J'aime »

Bonjour Julien
expérimental, sûrement mais çà risque d’avoir de la gueule. Pour moi le hêtre conviendra mieux car il a moins de fils et pour la coupe (enfin LES coupes) tu seras moins par l’éclatement des angles en fin de coupe. Cela dit si tu trouvais par extraordinaire du Tilleul çà te ferait un parquet auto-cirant. Cela dit, je ne comprends pas sur quoi repose ton sol, un sous plancher en quoi? du béton? pas des solives nues quand même?
pour la plaque support , je te recommande de trouver des plaques rainurées bouvetées pour ne pas avoir de désaffleurement aux raccords . En produit courant tu trouves de l’OSB mais tu as aussi les plaques de sol en Fermacell; Actuellement la fourniture en CP est difficile, chère et assez obscure sur les encollages.
Pour la colle rien à ajouter à Jean Patrick. Enfin pour camoufler les vis, je te suggère de ne pas coller certains pavés que tu ne colleras qu’après avoir vissé ta plaqie

Bonjour,
Merci pour vos réponses.
Donc le sol c’est un solivage sur lequel est fixé un parquet de 4cm que je n’ai pas réussi à arracher.
Donc j’ai redressé par dessus avec un OSB de 22mm (je n’ai pas de problème de hauteur…)
Là se pose la question de la finition.
Donc après test de collage, je vais prendre du chêne ( j’aurai voulu du hêtre, mais je n’en ai pas assez) que je vais coller sur de l’OSB avec de la colle PU.
Le contreplaqué est trop lisse et la colle ne tiens pas vraiment.
Bien vu le fait de laisser des carrés manquant pour les vis, je vais sûrement faire ça ce sera plus joli.
Il faudra 1500 carrés de 20/20 (sans compter la casse et les chutes)
J’essaierai de mettre des photos.

Ce principe est parfois utilisé dans les ateliers bois.Exemple L’atelier du tourneur sur bois
Www.atelier-kerouer.fr
Lors de la chute des outils coupants cela permet d’éviter d’abîmer leur tranchant. J’ai vu aussi une écurie avec ce principe au sol. Cela évite l’usure des fers, celui-ci était en acacia.
Le principe avec du fermacel au sol est une solution, la dimension de la plaque est plus petite et il existe une colle écolo pour coller les morceaux de chêne dessus.
Bonne réalisation

Faire un dessin avec le hêtre et le chêne, dans les angles, ou comme un tapis…
Bonne poursuite

Bonjour,
Bon le projet est toujours en phase de projet…
J’ai fait des tests. Plein. Rien ne marche.
Je vais bien finir par trouver…
En gros j’ai tester différentes colles, différents supports, diverses épaisseur de pavé, de 8mm à 2cm. Tout, tout part en vrille.
Ça va finir en lino cette histoire.

Tu as essayé le fermacel ? J’ai collé du bois dessus et aucun soucis.



Avec une autre colle, Des terres cuites aussi, de l’ardoise…

Ah ah! Je ne suis pas rentré dans le détail de mes expériencessss….
En gros, j’ai réussi le collage avec un pavé de 20/20 en chêne 8mm d’épaisseur. Collé sur un OSB de 12mm avec de la colle PU. tout va pour le mieux, et là je vois le bois sécher, ne pas se décoller et tirer le panneau. Celui-ci est devenu rond. J’avais une flèche de 20cm sur la longueur et bien 7cm sur la largeur.
Il faut que je trouve une colle sans eau qui ne mouille pas le bois…lol.
Je partage juste pour le retour. Je trouve ça marrant de galérer autant pour une finition aussi basique.

Bonjour. Le bois que tu as utilisé était-il sec? Il faut idéalement que ce soit le cas, et le stocker là où il sera installé plusieurs jours pour qu’il s’acclimate. Quelle longueur de section penses-tu couper pour poser le bois debout? Plus ce sera fin plus ça risque de fendre je pense. Il faudrait plusieurs centimètres à mon humble avis, genre 50mm de long en section raisonnable de 50x50mm (Edit: je vois que tu as pris 20x20 cm ou mm?). Et pourquoi pas « couler » un liant entre les pavés de bois qui supporterait les déformations, au lieu de coller le bois en dessous? Comme les pavés en extérieur mais en plus écologique? Sujet passionnant!

bonjour
je réfléchis à ton truc…On a un problème de différence de dilatation ! le bois dans le sens de sa section varie plus en dimension que le bois dans le sens de sa longueur? C’est connu le bois se gonfle ou se dégonfle suivant le taux d’hygrométrie. Donc aucune solution de collage du pavé par en dessous ne fonctionnera correctement. Je pense finalement qu’il faut désolidariser les pavés de l’osb par un film polyane ou un feutre pour éviter les grincements et coller les pavés entre eux, plutôt avec du joint PU à la pompe que reste souple dans le temps. Avec ce principe , tu mets sur le pourtour une bande résiliente qui bloque le tout et permet des variations de dilatation planquée sous la plinthe
pour l’épaisseur, il me semble que 20/25 mm serait plus raisonnable pour la tenu dans le temps
voilà c’est tout pour aujourd’hui
bernard

1 « J'aime »

Donc suite au constat ci-dessus
tu fabriques des billots que tu assembles ensuite. Cela est peut-être plus simple à faire pour ensuite faciliter le transport.
Je pense aussi utiliser cette technique.
Bonne poursuite
Jack